Aller au contenu principal
Madd logo
Madd logo

Musee des Arts decoratifs et du Design de Bordeaux

musée des Arts décoratifs
et du Design de Bordeaux
nous contacter

39 rue Bouffard,
33000 Bordeaux
vous y rendre

Le musée est fermé mais l'activité continue. Suivez l'équipe du musée pendant les travaux.

▲ Métamorphose du madd-bordeaux ▲
Pendant sa fermeture, le musée propose une riche programmation dans la ville et en ligne.

Plus d'infos

exposition

Détenues de Bettina Rheims

du 11.04.2024
au 12.05.2024

L’hôtel de Lalande et l’ancienne prison étant momentanément fermés pour rénovation, le musée des Arts décoratifs et du Design présente l’exposition Détenues de Bettina Rheims à la salle capitulaire Mably. 

Encouragée par Robert Badinter, à qui nous dédions cette exposition, la photographe Bettina Rheims réalise, entre septembre et novembre 2014, Détenues, une série de portraits de femmes incarcérées au sein de quatre établissements pénitentiaires français, rassemblée dans un ouvrage paru aux éditions Gallimard. 
Ce projet, soutenu par l’administration pénitentiaire, confronte l’univers carcéral avec celui de la création artistique ; dans un dialogue complexe, il interroge la construction et la représentation de la féminité dans les espaces de privation de liberté et d’enfermement. 

« Il me fallait aller à la rencontre de femmes qui n’avaient pas fait le choix de vivre entre quatre murs. Nous avons beaucoup parlé. Elles se sont racontées, et j’ai tenté de leur offrir un moment hors de ce temps-là ». Bettina Rheims 

La série Détenues offre une fenêtre de conversation avec l’univers sensible et peu connu de la détention. Ces femmes photographiées en prison, dans un studio improvisé, ont pu s’engager avec la photographe dans une démarche de reconstruction de leur identité féminine et amorcer un travail de restauration de leur image. À ces femmes dont la vie a basculé du jour au lendemain, Bettina Rheims redonne, le temps d'un cliché, dignité et humanité. Elle restitue à chacune sa personnalité que l’incarcération tend à effacer.

Initiée par la Cour d'Appel de Bordeaux, avec le soutien du mécénat d’Élisabeth Wilmers et la participation du Conseil départemental de l’accès au droit de Gironde, cette exposition est présentée en partenariat avec l'Institut pour la photographie (Lille, Hauts-de-France).  

Ce travail a fait l’objet d’un ouvrage, publié en 2018 dans la prestigieuse collection Blanche – grand format – par les éditions Gallimard, qui rassemble plus de soixante portraits accompagnés d’un avant-propos de Robert Badinter et d’un texte de Nadeije Laneyrie-Dagen.

Vernissage le 10 avril à 18h30 - salle capitulaire Mably, 3 rue Mably à Bordeaux

Exposition gratuite, accessible aux personnes à mobilité réduite et sans réservation. 
Ouverte tous les jours sauf mardis et jours fériés de 11h 18h.

Médiation
Un.e médiateur.trice accueille le public tous les jours d’ouverture de 11h à 18h.
Visistes commentées gratuites : du lundi au vendredi de 12h30 à 13h30 / samedis et dimanches à 11h et à 15h. Sans réservation

PARTAGEZ VOTRE VISITE
#madd_bordeaux #BettinaRheims

Bettina Rheims

Photographe de mode et portraitiste reconnue internationalement, Bettina Rheims (née en 1952) débute sa carrière dès les années 1970. Elle développe depuis une œuvre personnelle aux multiples facettes. De ses premières photographies de stripteaseuses à Pigalle (1981) à celles de Modern Lovers (1990) et des Détenues (2014), elle questionne le féminin et le genre.
À partir des années 1990, elle publie plusieurs projets en collaboration avec le romancier
Serge Bramly, notamment Chambre Close (1992), I.N.R.I. (1998) et Rose, c’est Paris (2010). En 1995, elle réalise le portrait officiel du Président Jacques Chirac qui lui remet l’insigne d‘Officier de la Légion d’Honneur pour l’ensemble de son travail en 2007. Elle est promue au grade de Commandeur de la Légion d'Honneur en 2013.
En 2021, elle confie l'entièreté de son fonds à l'Institut pour la photographie des Hauts-de-France à Lille.
L’œuvre de Bettina Rheims est présente dans de nombreuses collections publiques en France et à l’étranger. Son travail a été exposé dans de prestigieux musées d’art contemporain.

L'Institut pour la photographie

Situé à Lille, et initié en 2018 par la Région Hauts-de-France en collaboration avec les Rencontres d’Arles, l’Institut pour la photographie est un lieu d’expositions, de ressources, d’échanges et d’expérimentations dédié à la photo. Il a pour missions de préserver et promouvoir le patrimoine photographique, de diffuser la photographie sous toutes ses formes et dans tous ses usages, de développer l’expérience sensible et critique des images photographiques auprès de toutes et tous, de soutenir la recherche et la création, et de valoriser l’édition photo. 
En décembre 2023, l’Institut a fermé ses portes pour laisser place aux travaux de réhabilitation et d’extension de son bâtiment. Jusqu’à sa réouverture en 2026, il poursuit ses activités hors-les-murs et continue à prêter ses fonds à l’occasion de nombreuses expositions, en France et à l’étranger.

Métamorphose du madd-bordeaux

Depuis le mois de mai 2023, le musée des Arts décoratifs et du Design est en travaux. Il s’agit d’un important chantier de modernisation mené par l’agence Antoine Dufour.

Ce projet architectural ambitieux répond aux enjeux environnementaux et patrimoniaux qu’impliquent la restauration et la réhabilitation de l’ancienne prison et la rénovation énergétique de l’hôtel de Lalande, bâtiments qui composent le musée, tous deux classés au titre des monuments historiques. En regard des enjeux portés par les musées au XXIe siècle, le projet se réinvente pour inscrire le madd-bordeaux comme un acteur important des transformations sociales et environnementales du paysage culturel.

En attendant sa réouverture fin 2025, le musée poursuit son activité et propose une programmation dans la ville et en ligne.

Porté par la Ville de Bordeaux, cette rénovation bénéficie du soutien de l'État, de la Région Nouvelle-Aquitaine et d'un mécène privé.

Le musée remercie l'ensemble des mécènes et partenaires qui l'accompagne pendant cette période et qui le soutient dans le développement de la programmation culturelle.

Château Haut-Bailly,
mécène d'honneur

DRAC Nouvelle-Aquitaine
Centre de Recherche et de Restauration des Musées de France

Les Amis du madd-bordeaux, engagés aux côtés du musée depuis 1983 
L'Association des Spécialistes de la Céramique de Collection 
Château Nairac
Diva Bordeaux, société de négoce
Fondation d'entreprise Hermès
Fonds d'initiatives Lafite 
Hôtel Cardinal
Intercontinental Bordeaux-Le Grand Hôtel
La Halle des Douves
Les Crus Bourgeois du Médoc
Librairie Mollat-Station Ausone
Opéra National de Bordeaux
Palais des Thés
Société Philomathique de Bordeaux
Verrecchia